Ascenseurs / 7 février 2019

Quels sont les accidents dans les ascenseurs plus fréquents ? Prenez ces précautions pour les éviter ! (II)

Comme nous l’avons expliqué dans le post précédent, en 2017, 601 accidents ont eu lieu dans des ascenseurs espagnols. Ce sont les données qui sont traitées par la Fédération espagnole des entreprises d’ascenseurs (FEEDA). Pour éviter ces phénomènes ou en minimiser les conséquences, nous devons agir avec prudence. Donc… prenez note de ces recommandations !

Règles de base pour les utilisateurs : mieux vaut prévenir

Si vous êtes utilisateur d’un ascenseur, ces règles sont déterminantes pour le maintenir en bon état et pour éviter les accidents :

  1. N’interrompez pas la fermeture automatique des portes et maintenez tout objet éloigné d’elles. Même si le mécanisme est configuré pour freiner la fermeture si une personne ou un objet est détecté, celui-ci peut échouer et rester hors service, ou causer de graves lésions à l’utilisateur. Par conséquent, FAIN recommande d’installer des barrières infrarouges en remplacement des photocellules existantes pour mieux garantir la détection aux portes et éviter qu’elles se referment sur les utilisateurs.
  2. Respectez les limites maximales de chargement qui vous sont indiquées à l’intérieur de l’ascenseur. Un excès de poids peut causer un dysfonctionnement de l’équipement ou un décrochage ponctuel de la cabine. Il vaut mieux faire deux voyages que rester bloqué, ne croyez-vous pas ? Bien sûr, il est aujourd’hui possible d’installer dans l’ascenseur un pèse-charges qui, en cas de dépassement du poids autorisé, lance un signal acoustique et empêche le mouvement de l’ascenseur. Avec ce système, tant que les utilisateurs ne quittent pas la cabine – et donc que le poids diminue -, l’ascenseur ne démarre pas. D’autre part, vous devez savoir que la charge à l’intérieur de la cabine doit être répartie de manière uniforme et aussi centrée que possible.
  3. Ne sautez pas et ne faites pas mouvements brusques dans l’ascenseur, qu’il soit à l’arrêt ou en marche. Si vous le faites, le parachute peut être actionné entraînant la mise hors service de l’ascenseur.
  4. Ne tentez pas de forcer les portes à aucun moment (pour cela, il existe des boutons d’ouverture et de fermeture de portes). Si vous restez bloqué, le mieux sera d’appuyer sur le bouton d’alarme et d’attendre.
  5. Ne jetez pas d’objets dans la cage de l’ascenseur. Vous pourriez causer des dégâts à l’ascenseur, une détérioration de l’un de ses composants, voire un incendie.
  6. Les enfants doivent toujours voyager accompagnés d’un adulte. Pour leur sécurité, nous devons également éviter qu’ils jouent dans l’ascenseur ou qu’ils s’appuient sur des portes mobiles vitrées pour voir le parcours de l’ascenseur. Ils le font souvent et, à leur arrivée à l’étage, ils ne se retirent pas au moment de l’ouverture et se font coincer les doigts. En outre, lorsqu’ils quittent la cabine, les enfants doivent toujours descendre devant ceux qui les accompagnent. À cet égard, FAIN recommande une fois de plus d’installer des barrières infrarouges. De nombreux coups de porte, qui constituent l’une des principales causes d’accidents, sont ainsi évités.
  7. Maintenez la propreté des composants de l’ascenseur et du local de machines. Pendant les travaux, il convient d’intensifier les mesures de nettoyage, car la poussière et les débris sur des rails de portes peuvent causer un dysfonctionnement, voire faire de véritables dégâts. Découvrez nos recommandations pour prendre soin de votre ascenseur pendant les travaux dans ce post.
  8. Faites attention à tout défaut de nivelage. Pour assurer un parfait nivelage de l’ascenseur, nous recommandons d’installer une machine gearless avec variateur de fréquence de dernière génération.  Cela évitera de trébucher à cause d’un défaut de nivelage de la cabine par rapport au plancher.
  9. Vous ne devez pas utiliser l’ascenseur en cas d’urgence due à un incendie. Dans ces situations, l’ascenseur est un endroit dangereux. C’est pourquoi il est préférable d’utiliser les escaliers et de suivre les instructions d’évacuation du bâtiment.
  10. Pour la maintenance de l’ascenseur, il est obligatoire que vous fassiez appel à une entreprise responsable qui respecte la révision de toute l’installation.

Les éléments de sécurité et la maintenance, indispensables pour éviter les accidents dans les ascenseurs

Le manque de protection aux portes automatiques est l’une des raisons qui provoquent des accidents techniques menaçant les utilisateurs. Pour lutter contre ce manque de protection, il convient d’installer des éléments de sécurité tels que des barrières de rayons infrarouges. Ces « rideaux » infrarouges sont utilisés pour empêcher que les portes de l’ascenseur ne se referment au moment où quelqu’un ou quelque chose entre ou quitte la cabine. Conformément à la nouvelle norme EN81-20/50 : 2014, les rideaux – obligatoires pour les ascenseurs de nouvelle installation – doivent être capables de détecter des obstacles d’un diamètre minimal de 50 mm et doivent couvrir de 25 mm du seuil jusqu’à 1600 mm de hauteur. En d’autres termes, ils permettent de détecter des objets plus petits – comme la laisse d’un chien – et avec un balayage plus large que les photocellules actuelles. Comme nous l’avons indiqué, selon les données de la FEEDA, la chute dans la cage de l’ascenseur est l’accident le plus grave chez les travailleurs. Il est donc vital que les protocoles d’accès à la cage et au plafond soient suivis de manière systématique. Les techniciens spécialistes doivent garder à l’esprit leur sécurité à tout moment, réfléchir avant d’agir et contrôler leur environnement de manière vigilante et consciente. En plus, bien sûr, d’utiliser en permanence les EPI (équipements de protection individuelle).

La sécurité lors du déplacement ou de l’entrée en contact avec l’ascenseur est devenue une priorité pour les entreprises du secteur. À cet égard, FAIN met constamment à jour un programme de maintenance qui respecte les normes de qualité et de sécurité les plus élevées. Toutefois, l’utilisation elle-même fait que ces composants s’usent et cassent dans le temps. C’est pourquoi il est vital de soumettre l’ascenseur à l’inspection périodique obligatoire ou IPO (barrières de rayons infrarouges, nous vous expliquons les raisons).  Nous éviterons ainsi que les futures pannes aient une importance encore plus grande.

L’objectif de FAIN est : « Zéro accident »

Depuis plus de 50 ans, nous offrons chez FAIN des services de maintenance de tous les types d’appareils de levage de toute marque. Un million de clients comptent déjà sur nous pour la maintenance de plus de 46 000 équipements. Par ailleurs, nous disposons d’un département destiné à fournir un support, des informations et différentes solutions pour moderniser ou remplacer votre installation en l’adaptant à la réglementation en vigueur. En outre, nous nous appuyons sur des techniciens spécialisés disponibles 24h/24 pour résoudre tout incident affectant le fonctionnement de votre ascenseur. Nous arrivons sur le lieu de blocage en moins de 30 minutes ; et sur le lieu d’où a été émis un avertissement de panne en deux heures maximum ; et, bien sûr, nous ne laissons jamais aucun ascenseur à l’arrêt pendant plus de 24 heures pour des raisons imputables à FAIN. Pour nous, la sécurité des utilisateurs et de nos travailleurs passe avant tout. C’est pourquoi nous travaillons avec l’objectif de « zéro accident ». Si vous avez encore des doutes, contactez-nous, nos téléphones sont disponibles 24h/24, 7j/7. Vous pouvez également nous faire parvenir un courrier électronique à [email protected]
Nous serons heureux de vous aider !